• l'ouïe:

    de 60 à80% des chat blanc aux yeux bleus sont sourds.Son ouïe est particulièrement sensible dans les hautes fréquence:il perçoit des ultrason à 50 000 Hz alors que l'oreille humaine et limité à 20 000 Hz.Son pavillon en cronet peut-être orienter grâce à vingt-sept muscle,ce qu'il lui permet d'orienter chaque oreille indépendament pour localiser avec précision la source d'un bruit et sa distance.

     

    La surdité des chat blanc et liée au gène <<W>>,qui est responsable de l'absence de pigment dans le poil,qui paraît blanc.Il est en effet démontré que l'allèle W est directement responsable d'une dégénérescence de l'oreille interne,occasionnant la surdité.La surdité ne s'exprime pas systématiquement chez tout les chat:elle peu être la surdité bilatéral,unilatéral ou absente.Le chaton naît normalment mais vers l'âge d'une semaine,son oreille interne,au lieu de continuer à se développer,elle subit des altérnations progressives.La dégénérescence est généralment complet au bout de trois semaines.

    la vue:

    Le tapetum des yeux du chat réfléchit la lumière.La vue est son sens primordial.Son champ de vision est plus étendu que celui des humains:

    l'angle de vision binoculaire et de 130°, pour un champ de vision total de 287°,contre seulement 180° pour l'homme, ce qui reste cependant loin du record absoludu monde animal.L'intensité lumineuse influence la forme de la pupille: allongée en fente étroite en plaine de lumière,elle se dilate en un cercle parfait à la pénombre.Contrairement à une idée répendu,il est incapable de voir des le noir complet.Il est toutefois beaucoup plus performent que l'oeil humain dans la pénombre.La nuit,l'aspect brillant des yeux est dû à une couche de la rétine,appelée tapetum lucidum,qui agit comme un miroir et renvoie la lumière perçue,ce qu'il la fait passer une seconde fois dans la rétine et multiplie son activité visuelle dans l'obscurité.

     

    En revenche.il senblerait(cela est encore discuté)que le chat ne perçoive pas la couleur rouge et que,d'une manière générale,il distingue très mal les détails.Sa vision est granuleuse sur les images fixes tandis qu 'un objet en mouvement lui apparaît plus net(par exemple une proie en mouvement).Une particularité de l'oeil du chat est qu'outre les paupière inférieur et supèrieur,il est protéger par une troisième paupière,la menbrade nictitante.Celle-ci se ferme à partir du bord inférieur du coin interne de l'oeil vers l'extérieur.Quand elle ne se referme  pas completement,c'est souvent le signe d'un problème de santé chez le chat.Les chat peuvent avoir les yeux de différents couleurs comme le bleus,verts,jaunes,marrons... 

    l'odorat:

    L'odorat a une grande importance dans la vie social du félin pour délimiter son territoire.Par ailleurs,c'est son odorat déveloper qui lui permet de détecter la nourriture avarier et empoissonner.Il possède deux cent millons de terminaux olfactifs,contre cinq millons pour les homme.Ce sens et de 50 à 70 fois mieux développé que chez les hommes.

    le goût:

    Le  sens du goût est développé chez les chat,moin que chez les homme cepandant: chez le chat adulte,on compte 250 papilles comptant 2 000bourgeons gustatifs.Contrairement au chien,le sens gustatif du chat est localisé à l'extrémité de la langue,ce qui lui permet de goûter sans avaler.Il est sensible à l'amer, à l'acide et au salé,mais non au sucré.

    le toucher:

      Son sens du toucher est également trés développé.Ses vibrisses(moustaches,mais il y en a aussi au patte,sous le menton et les sourcils)lui indique la proximiter d'un obstacle,même dans l'obscurité total,en lui permettant de détecter les variations dépression de l'air.Celle-ci lui permettent aussi de mesurer la largeur d'un passageIl ne faut surtout pas les couper car le chat serait déstabilisé.Les coussinet garnissant ses pattes sont très sensibles aux vibrations et sa peau et constellée de cellules tactiles extrèmement sensibles.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique